Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 15:12
Abe, c'est l'homme sorti du néant: Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-unis d'Amérique qui a  construit son combat politique autour de l'abolition de l'esclavage contre vents et marées, et en dépit de la sécession qui menaçait son pays.

Abraham Lincoln a prêté serment le 4 mars 1861. Son investiture a été suivie par la guerre qui fut terrible pendant quatre ans et qui mit en déroute les Nordistes loyalistes mais mal préparés et, surtout, mal dirigés par le général «traître» Mac Clellan que les Sudistes avaient promis la présidence s'il menageait l'adversaire. Comment pouvait-il alors réaliser le but de sa vie, à savoir l'Acte d'Emancipation des Noirs? Il fallait attendre la victoire d'Antietam, le 21 septembre 1862 pour prendre le boeuf par les cornes et décreter: «Ce premier janvier de l'an de Notre-Seigneur 1863, toute personne tenue en esclavage dans un Etat ou une partie déterminée d'un Etat, dont les citoyens sont actuellement en rébellion contre les Etats-Unis, est dès lors et pour toujours déclarée libre».

A l'issue de ce décret, 100.000 esclaves étaient libérés en décembre1863, sans que cela donne lieu à quelque trouble que ce soit. Craignant pour leur sécurité, beaucoup des «franchis» s'enrolèrent dans les armées du Nord pour fuir d'injustes représailles et pour se mettre sous la protection de «Massa Linkum». Plus de menottes, plus de fouet, plus de familles écartelées; et les enfants qui naîtraient seraient libres.

Cette décision fut la plus importante de les fonctions de président d'Abe. « Je suis fier, d'avoir pu, dans le bref instant de ma propre durée, contribuer par une obole à ce grand oeuvre dont mes yeux ne pourront voir l'achèvement», avait-il déclaré. Cependant, dans l'Amériaue de l'époque, une telle oeuvre ne pouvait s'accomplir sans reproches, railleries, menaces... et Lincoln en eut pour son lot. Malgré cela il restait debout, serein, confiant d'autant plus simple, plus humain, plus affable que l'adversité pesait sur ses épaules: «A quelque moment que je meure, je voudrais que ceux qui m'ont bien connu puissent dire que j'ai toujours ôté une épine où je pouvais et planté une fleur là où je croyais qu'elle pousserait», avait-il dit à un ami.

Lincoln n'était pas un général d'armée. Il était un avocat. Non seulement ses paroles surprenaient plus d'un, mais aussi il avait toujours le temps pour tous ceux qui avaient besoin de lui, surtout les plus démunis. Ses paroles étaient d'amour, de justice, de compassion, de solidarité, de fraternité et d'union. Mais c'était trop osé à son époque (même aujourd'hui). D'où son assassinat le 14 avril 1865.

Par cet article, nous tenons à affirmer que Abe n'est pas mort. Il n'est pas mort parce que dans tant de coeurs fervents, l'esprit du grand homme aux yeux de bonté continue de vivre. Comme Nelson Mandela, foulons, explorons le pont où Abraham Lincoln est tombé.

Partager cet article

Repost 0
Published by MASHIMANGO - dans Les Hommes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog aboumashimango
  •   le blog aboumashimango
  • : La Voix de Buga
  • Contact

Profil

  • MASHIMANGO
  • Docteur en DROIT, 
spécialité: SECURITE INTERNATIONALE ET DEFENSE

 Domaines de recherche: 
- LA POLEMOLOGIE
- L'IRENOLOGIE (PEACE RESEARCH)
- LA GEOPOLITIQUE
- RELATIONS INTERNATIONALES
  • Docteur en DROIT, spécialité: SECURITE INTERNATIONALE ET DEFENSE Domaines de recherche: - LA POLEMOLOGIE - L'IRENOLOGIE (PEACE RESEARCH) - LA GEOPOLITIQUE - RELATIONS INTERNATIONALES

Recherche

Archives

Pages

Liens